Comment prévenir les blessures en cuisine: nos conseils

Sécurité en cuisine

Si vous connaissez quelqu’un qui travaille dans une cuisine, vous savez déjà à quel point c’est un travail gratifiant, mais qui comporte aussi un côté exigeant. Dans la course au passe-plat dans les périodes d’achalandage, il importe de redoubler de prudence. Grâce aux conseils de notre équipe, apprenez à préserver votre corps durant les périodes de travail intenses, mais aussi à prévenir les blessures en cuisine qui prennent parfois des semaines et des mois avant de se montrer le bout du nez! Repartez bien outillé avec cet aide-mémoire pratique!

 

1. Garder une bonne forme physique et mentale, essentielle à la prévention des blessures en cuisine

  • Se reposer, c’est la clé! En congé, faites des activités qui vous détendent, oubliez autant que possible le travail. Prenez du temps de qualité pour vous-même afin de réellement faire le plein avant d’entamer la prochaine semaine.
  • Faire de l’exercice physique régulièrement, s’étirer lentement et savoir reconnaître les signes avant-coureurs d’un épuisement ou d’un besoin de repos constituent également des outils essentiels à une bonne santé professionnelle. Bien que ça ne soit pas toujours simple, optez par exemple pour les escaliers au lieu de l’ascenseur, étirez-vous régulièrement au cours de votre quart de travail et rendez-vous au boulot à pied ou en transport actif, si l’emplacement le permet.
  • L’aspect le plus négligé s’avère l’hydratation! S’hydrater correctement autant au travail qu’à la maison avant et après les quarts de service peut faire une très grande différence dans votre état de santé, tout comme garder son corps à la bonne température. Par exemple, ayez un petit foulard autour de votre cou lorsque vous passez régulièrement du four au congélateur. De même, il existe des vestes de cuisine adaptées au travail à la chaleur, mieux aérées et conçues pour respirer.

 

2. S’assurer de porter la tenue obligatoire en cuisine pour se protéger

  • Bien s’équiper pour travailler dans une cuisine peut sembler évident, mais une quantité importante de blessures sont causées par une tenue règlementaire négligée. Selon la CNESST, «le nombre de dossiers ouverts pour les accidents du travail a augmenté de 13,5% entre 2016 et 2020.»
  • Pensez notamment aux chaussures de protection antidérapantes à bouts renforcés, à une veste et à des pantalons longs.
  • Avec de bons souliers pour travailler en cuisine, vous aurez non seulement moins mal au dos après une longue journée, mais vous serez protégés de potentiels accidents mettant en péril vos pieds et vos orteils. Lorsque cela est possible, il est recommandé d’alterner vos chaussures de travail pour le confort, la transpiration ainsi que la préservation des chaussures à plus long terme.
  • Du côté des vêtements pour les métiers de la cuisine, les manches longues et les pantalons couvrent vos membres et évitent des brûlures inopinées.

 

3. Faire un bon usage des outils de restauration disponibles et les maintenir en bon état

  • Aiguiser ses couteaux régulièrement permet non seulement de limiter les accidents de manipulation, mais aussi de les garder en meilleure condition, pour une plus grande efficacité de travail.
  • Utiliser les outils disponibles pour le transport et le déplacement des charges, comme un chariot ou un diable, est une pratique recommandée. Nous avons tous tendance à soulever avec notre dos plutôt que nos genoux. Ces gestes anodins répétés engendrent malheureusement des blessures fréquentes. Aussi, n’hésitez pas à demander de l’aide de vos collègues!
  • Tendinites, tunnel carpien, épicondylite (tennis elbow)… C’est si facile de se blesser à force de répéter les mêmes gestes et de réaliser des tâches répétitives en restauration. Utilisez plutôt les outils disponibles comme les robots ou les mélangeurs afin de vous épargner des douleurs inutiles!

 

4. S’assurer que l’espace de travail est sécuritaire et bien aménagé

  • Tous les travailleurs en cuisine ont déjà glissé ou vu quelqu’un glisser sur des surfaces humides ou graisseuses. Pour éviter ce fléau, assurez-vous de bien nettoyer le plancher, et ce, fréquemment. Assurez-vous qu’il demeure sec en tout temps. Des chaussures à semelle antidérapante sont également recommandées.
  • Avoir une surface de travail à sa hauteur occasionnera bien moins de classiques maux de dos. Adaptez votre espace à votre taille et à vos préférences lorsque cela est possible.
  • Variez les positions (debout ou assis) et ne restez pas complètement immobile trop longtemps. Si vous n’en avez pas le choix, pensez à vous étirer fréquemment ou à adapter votre posture et votre équipement de travail.

 

N’attendez pas qu’il soit trop tard pour vous demander comment prévenir les blessures en cuisine! Imprimez ces conseils de notre équipe et placez-les dans votre environnement de travail afin de les relire à intervalles réguliers. Lorsqu’on adopte des habitudes quotidiennes, il arrive souvent que l’on oublie de bonnes pratiques de sécurité et de bien-être qui semblent pourtant évidentes. Un petit rappel amical vous sauvera peut-être d’un accident futur!

 

Bonne semaine!